Les Métiers de la Forêt d’Eu  » Les Cercliers « 

Dans la forêt, on faisait aussi des, cerceaux (cercles que l’on conditionnait en bottes) – essentiellement pour lès muids et futailles – avec des perches de chênes mais aussi de merisiers, bouleaux.

Pendant des siècles les outils du cerclier sont restés les mêmes une hache, line serpe, des coutres, une plane et un chevalet.

Les cercliers disposaient de perches assez droites dont ils faisaient disparaître avec; la serpe toutes les inégalités en les débarrassant des nœuds.

Les perches étaient alors fendues dans toute leur longueur avec des coutres. Puis le cerclier intervenait avec une plane. Pour se protéger de cet outil très acéré et des mouvements de va et vient qu’il donnait pour affiner les cercles, – le cerclier portait une cuirasse abdominale composée d’une armature en rondin de bois. Lés perches utilisées ne devaient pas être trop sèches, sans quoi, les cercles n’auraient pas pu se plier et prendre une bonne courbure.

Le travail de fabrication des « cercles » pour les cribles à l’usage des mégissiers, des vans pour, les agriculteurs était en tout point semblable.

Les cerclés servaient encore à faire des caisses de tambour, des bordures de tamis, des instruments de mesures agraires (boisseaux). Le bois de chêne était particulièrement recherché pour cet usage. A défaut de chêne, on prenait du saule, et parfois du bouleau, dont on se servait dans certaines régions pour faire des treillages et des tonnelles de jardins.

Les cercles ont été rapidement remplacé par le fer notamment pour les tonneaux, cuviers, et seilles. Pour d’autres production le plastique s’est définitivement substitué. Cette profession était déjà éteinte dès le début du siècle.

Association découverte environnement val de Bresle

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.