« Balle au Tamis » Réalcamp

Le Jeu de  » Balle au Tamis « :

Jeu probablement d’origine picarde, apparenté au jeu de paume, le jeu de balle au tamis ou de  » balle au tambour  » se pratiquait essentiellement dans la vallée de la Bresle (et jusqu’aux abords du Pays de Bray) où il était très en vogue au début du siècle.

Le jeu se pratiquait par équipes de 9 (voire 8 ou 7, mais jamais moins) sur un terrain de 11 m de large sur (environ) 110 m de long.


Les joueurs étaient habillés de blanc, de la tête aux pieds. Ils étaient équipés d’un  » tambour « ,

sorte de demi-sphère en bois de hêtre qui venait se loger dans la paume de la main, recouverte d’une peau tendue et fixée au poignet par une lanière de cuir. La balle utilisée était à peu près de la grosseur d’une balle de ping-pong et fut de plusieurs types :

– à l’origine, en brique pilée, recouverte de peau cousue (dangereuse)

– ensuite, elle fut fabriquée en caoutchouc

– les dernières balles utilisées étaient en mousse dure.

Deux méthodes existaient pour  » livrer  » (lancer la balle de jeu) :

– soit, par rebond, avec le  » tamis  » (de la taille d’un tamis de maçon),

– soit directement avec le tambour.

Pour rattraper la balle avec le tambour, deux possibilités :

– soit  » à la volée  » (en hauteur),

– soit en sous-main (souvent après rebond) ; il fallait alors la rattraper assez bas.

On trouvait, dans chaque équipe, le  » fort du jeu  » (capitaine), les  » joueurs de fond « , les « cordiers  » et un  » marqueur » disposant de deux  » chasses  » (tiges en bois ou en fer) munies d’un pompon (un rouge et un bleu) pour marquer les points d’arrêt ou de sortie de la balle.

Après la pose de deux chasses, changement de côté ; l’équipe essayait alors d’envoyer la balle au delà des chasses posées.

La règle du jeu complète est assez compliquée et le jeu de balle au tamis était considéré comme un jeu » à chicane  » (contestations).

La pratique régulière du jeu de tamis s’est arrêtée dans les années 1950-1960.

l’ancienne aire de jeu de « Balle au Tamis », devenue depuis place publique.

Share Button

Une réflexion au sujet de “« Balle au Tamis » Réalcamp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.