Anecdote a Saint-Léger-aux-Bois

— Voici un fait rare, signalé par un correspondant du Journal de Neufchatel.

Il existe à Saint-Léger-aux-Bois, canton de Blangy, arrondissement de Neufchàtel, un ménage, le sieur Louis-Charles Dumont, né à Saint-Léger le 11 décembre 1794 (86 ans), et sa femme, Marie-Rose Ménouval, née à Réalcamp, méme canton, le 4 mai 1796 (84 ans).

Mariés le 16 février 1817 (23 ans), ils ont eu sept enfants : six garçons et une fille, tous mariés.

Ceux-ci ont eu trente et un enfants; dont deux fils et une fille mariés.

Et ces derniers ont eu quatorze enfants.

De sorte que, si les père et mère Dumont, bien portants encore, pouvaient réunir leurs enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, ils auraient un banquet composé de : leurs enfants, sept ; les maris et femmes de ceux-ci, sept; trois petils-fils et filles mariés, trois; les maris et femmes de ceux-ci, trois; petits-enfants non mariés, vingt-huit; arrière-petits-enfants nés jusqu’à ce jour, quatorze ; plus les père et mère Dumont. En tout soixante-quatorze personnes à table.

Source: L’Union médicale : journal des intérêts scientifiques et pratiques, moraux et professionnels du corps médical (1859 – 1896)

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.